Les vies de Cécilia

Cécilia Attias, ex Sarkozy a écrit un livre que j’ai lu ce week-end « Une envie de vérité ». Sorti en octobre, ce livre est une réflexion autobiographique sur son parcours de vie et sur la France. Je l’ai ouvert d’un œil distrait et refermé enthousiasmée. Voilà une femme libre, déterminée qui a fait des choix de vie radicaux. Croyez-moi, on a toutes quelque chose de Cécilia.

C’est intéressant de découvrir que Cécilia Ciganer-Albéniz a des origines aristocrates espagnoles par sa mère, et qu’elle ne sait pas grand chose de son père. Juif errant, muni d’un passeport d’apatride, il a quitté la Russie au moment de la révolution bolchévique de 1917. A la lecture de son livre, on se dit qu’elle porte en elle ce mélange : à la fois très bien éduquée, nostalgique des bonnes manières qui se perdent… et aventurière passionnée, capable des choix les plus fous pour l’amour d’un homme.

Deux choses m’ont surprise dans son livre : elle a une admiration sans borne pour le modèle américain. Certains passages du livre sont une ode aux Etats-Unis d’Amérique et au couple Obama -auquel elle doit d’une façon ou d’une autre s’identifier-. Autre surprise : elle a un plan pour la France et n’exclue pas un jour de se lancer en politique en France. Mais pourquoi pas… Vas-y Cécilia ! Si je vivais encore en France, j’aurais certainement voté pour toi. Tu es tout ce que beaucoup de femmes n’osent pas être : une amazone passionnée qui inspire les hommes puissants mais qui inspire aussi des français apatrides comme moi ! Vive la France, vive Cécilia !

Le Bon Jus