Centrifugeuse ou extracteur : la fin d’un mythe

Mixer, centrifuger, extraire ? Quelle machine faut-il choisir… ?

La légende veut que l’extracteur soit la meilleure façon de réaliser un jus, parce qu’il tourne moins vite et ne chauffe pas les aliments, ce qui leur ferait perdre leurs vitamines. C’est un mythe !

En mars 2016, la télévision suisse, la RTS, consacrait une de ses émissions au sujet et faisait tester par un laboratoire suisse trois machines : blender, centrifugeuse et extracteur. Le laboratoire a comparé la teneur en vitamine d’un même jus après être passé par les 3 machines. Les résultats (détaillés ci-dessous) démontrent scientifiquement que la centrifugeuse offre des résultats équivalents et parfois supérieurs à l’extracteur.

C’est l’institut suisse de vitamines qui a réalisé ce test pour la RTS. C’est vrai que la centrifugeuse râpe le légume ou le fruit à grande vitesse – la vitesse de rotation va de 3000 tours par minutes à plus de 15 000 tours voire plus- alors que l’extracteur tourne l’aliment lentement. Mais cette vitesse de rotation ne dénature pas la teneur en vitamines du jus réalisé. La preuve :

Le laboratoire a comparé la teneur en vitamine d’un jus composé de :

2 oranges, 1 pomme, 1 branche de céleri, 1 carotte, et une poignée d’épinards. Tous bios.

Chaque bol d’ingrédients équivalents a été pesé : 650 grammes par machine.

3 machines ont été testées : un blender, un extracteur et une centrifugeuse, tous de moyenne gamme.

L’objectif de ce test étant donc de mesurer la perte de vitamines dans chaque machine, voici les résulats : Il n’y a aucune perte avec le blender : il conserve l’intégralité des aliments et restitue 100% des vitamines (mais ce jus épais est aussi riche en fibres et plus calorique). Nous nous intéresserons donc ici surtout aux résultats du test concernant les 2 autres machines que sont l’extracteur et la centrifugeuse.

Voici les teneurs en vitamines des jus mesurés par l’Institut Suisse de Vitamines :

comparateur extracteur et centrifugeuse : aide folique

Vitamine C :

100% de la vitamine C est conservée dans l’extracteur et seulement 79% dans la centrifugeuse. Avantage très net pour l’extracteur.

 

Acide Folique ou Vitamine B9 :

63% conservée dans la centrifugeuse et 61% dans l’extracteur. Avantage très léger pour la centrifugeuse…

 

La Béta Carotène (ou vitamine A) :

57% seulement conservée dans la centrifugeuse et encore moins dans l’extracteur qui ne restitue que 28% de la vitamine A. Avantage très net pour la centrifugeuse.

comparateur extracteur et centrifugeuse : beta-canotène

On en retrouve seulement 22% dans l’extracteur et 27% dans la centrifugeuse. Avantage léger pour la centrifugeuse.

Conclusion scientifiquement prouvée : ce n’est pas l’extracteur qui conserve toujours le mieux les vitamines, et la vitesse de rotation n’est pas à l’origine d’une perte plus importante de vitamines dans la fabrication des jus.

Personnellement, j’utilise les 2 machines. Pour les aliments fragiles à feuilles comme les aromates (menthe, basilique…) ou encore les feuilles d’épinard les côtes de blettes, je choisis l’extracteur. Car le rendement (donc la quantité de jus rendu) sera nettement supérieur avec un extracteur quand on utilise des feuilles tendres…

En revanche, pour les aliments durs comme la carotte, la betterave, j’utilise de préférence la centrifugeuse qui en tirera plus de jus et produira moins de pulpe…

Dans tous les cas, extracteur ou centrifugeuse, on est toujours en présence de Bons Jus ! Et arrêtons de penser que l’extracteur est dans tous les cas, la meilleure machine. C’est faux.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Bon Jus