Le jeûne intermittent : pourquoi un tel succès ?

Valter Longo, biologiste chercheur américain spécialiste du jeûne thérapeutiqueAgé de 50 ans, le biologiste Valter Longo, est la nouvelle star des recherches en nutrition et longévité. Basé à Los Angeles, cet italo-américain étudie dans son laboratoire l’effet du jeûne thérapeutique et de la restriction calorique sur les souris, et dirige des travaux sur les effets du jeûne auprès de patients cancéreux soignés en milieu hospitalier.

« Après une chimiothérapie, chez les patients qui mangent normalement, les cellules dont l’ADN est abimé, sont nombreuses » explique Valter Longo. A contrario, « chez les sujets qui suivent un jeûne, on observe que leurs cellules sont plus protégées et se régénèrent plus facilement après une chimiothérapie ».

Dans le même ordre d’idée, « les cellules sexuelles (ovocytes et sperme) sont plus fonctionnelles et plus actives lors d’un jeûne », ajoute encore le scientifique*.

Avec ses études, ce spécialiste de la longévité a montré que le processus de vieillissement des cellules ralentit en période de jeûne. « Le jeûne provoque une régénération multiple du système » explique encore Valter Longo qui a observé une régénération du pancréas chez les souris atteintes de diabète de type 1 et 2 en phase de jeûne. « Les organismes affamés vivent plus longtemps » conclut-il sur un ton ironique.

Devant le succès de ses recherches autour du jeûne, ce biologiste réputé a mis au point un programme nutritionnel baptisé « Fast Mimicking Diet » ou FMD, la « diète imitant le jeûne ». 5 jours par mois, et pendant 3 mois, les patients suivent une restriction calorique à base de soupes et de substituts de repas représentant environ 600 calories par jour. Ce programme, désormais commercialisé dans 4 pays (USA, Australie, Grande-Bretagne et Italie), suit la tendance des jeunes intermittents comme le 5 :2 : 5 jours d’alimentation équilibrée, suivi de 2 jours de jeûne à 500 calories par jour. Il y a aussi le 16 :8 : ici, il s’agit sur une période de 24h de s’abstenir de manger pendant 16h d’affilée puis on peut manger jusqu’à 3 repas sur les 8 heures suivantes (ex : dernier repas à 20h puis reprise de l’alimentation à midi le lendemain, jusque 20h).

Les résultats du FMD : la restriction calorique mise au point par Valter Longo, mesuré sur une cellule de levure, une souris et chez l’homme. Source : Prolon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez les autres articles de notre série autour du jeûne :

Jeûner : de 1800 à 0 calories…

Le jeûne efficace pour quelles maladies ?

https://nivez.fr/le-jeune-alimentaire-des-polemiques-et-modes/

 

Valter Longo explique son approche et son FMD lors d’une TED X Talk en Californie :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Bon Jus