SwissPro, la « qualité Suisse » à Singapour

Ne vous fiez pas aux apparences. Marco Preisig est un aventurier-voyageur. Originaire de Zurich, il a sillonné le monde avant de rejoindre Singapour où il a créé son entreprise SwissPro.

Marco Preisig parle 6 langues et voyage dans toute l’Asie du sud-est. Mais sa base est à Singapour… Photo F. Laverriere.

Il d’abord vécu au Mexique 6 ans, où il épousera sa femme. De retour en Suisse, Marco Preisig rejoint Katadyn, société spécialisée dans le matériel outdoor et les filtres à eau de camping. En 2002, Katadyn l’envoie à Singapour pour réorganiser sa filiale. Il y découvre une terre de business et lance sa propre entreprise SwissPro deux ans plus tard en 2004. Il emploie aujourd’hui 7 salariés à Singapour et 600 revendeurs en Malaisie.

J’utilise le même système de filtration d’eau que Katadyn mais je vends des pompes pour le marché domestique. J’offre la qualité Suisse, je ne peux donc pas sous-traiter en Chine ou au Vietnam. J’ai choisi la Malaisie voisine pour faire fabriquer mon matériel, la main d’œuvre y est qualifiée.

Singapour dépend de la Malaisie pour son approvisionnement en eau potable. L’Etat, qui cherche à gagner son autonomie, soutient toutes les initiatives dans le domaine de l’eau. Aujourd’hui Marco Preisig voyage dans toute l’Asie du Sud-Est. Il a le statut envié de PR : Permanent Resident à Singapour.

Je recommande Singapour aux entrepreneurs qui veulent créer une entreprise en Asie. Pour plusieurs raisons : 1. le système politique ici est stable. 2. Il n’y a pas ou peu de bureaucratie, l’investissement de départ peut être très bas. 3. La juridiction est fiable. 4. Le système éducatif est très bon. Sans doute un peu trop académique et pas assez pratique (pas d’apprentissage ici) mais il est bon. 5. Très bon système de santé. 6. Singapour est très bien situé géographiquement. Les connexions sur toute l’Asie sont faciles et rapides.

Avec sa femme mexicaine, Marco Preisig a adopté trois enfants venus d’Indonésie et de Malaisie. « Je suis passionné par les autres cultures. Pour ceux qui voudraient se lancer ici, il y a encore des possibilités car le label « qualité Suisse » est encore très bien considéré à Singapour ».

Marco Preisig vend 3000 pompes domestiques chaque mois et 35 000 chaque année, en Malaisie. Photo F. Laverrière.

Suisse-entrepreneurs