Vers la cocalisation du vin ?

L’édulcoration du vin est une pratique industrielle qui consiste à ajouter au vin, du moût concentré rectifié (MCR), un sirop qui contient 870 grammes de sucre par litre. Cet ajout s’effectue juste avant la mise en bouteilles. Cette pratique, autorisée depuis 2014 en Suisse, reste controversée. Les cantons de Vaud Fribourg et Valais interdisent cette pratique pour leur AOC, tandis que Genève l’autorise encore…

On sait maintenant que le sucre est une substance addictive.

Serge Ahmed, Directeur de recherche au CNRS de Bordeaux, travaille depuis 10 ans sur le potentiel addictif du sucre. Ses tests sur des rats en laboratoires ont montré que le sucre active le système de récompense dans le cerveau et guident nos préférences alimentaires de façon inconsciente. Entre la cocaïne à laquelle ils étaient déjà dépendants, et l’eau sucrée, les rats préfèrent systématiquement l’eau sucrée. « En terme de santé publique, les dégâts occasionnés par les drogues comme la cocaïne ou l’héroïne sont moindres par rapport aux dégâts provoqués par le sucre » déclare le chercheur avant d’ajouter « Les aliments hyper-concentrés en sucres poussent les gens vers les troubles métaboliques comme le diabète ou l’obésité. »

Vidéo CNRS / addiction au sucre : https://lejournal.cnrs.fr/videos/addiction-lautre-poudre-blanche

 

Le Bon Jus