Zimbabwe : le jour ou je suis devenue trillionnaire…

En 2005, le Zimbabwe battait le record de la plus forte inflation au monde. On devait être milliardaire pour acheter son pain.

Les derniers billets de dollars Zimbabwéens datent de 2008.

Il y a toujours une petite histoire dans la grande. Quand le Zimbabwe accède à l’indépendance en 1980, les anglais laissent un pays à l’économie solide : la monnaie nationale, le dollar zimbabwéen, est à parité avec la livre sterling. Vingt cinq ans plus tard, en 2005, le Zimbabwe bat le triste record de la plus forte inflation au monde, le pays émet des coupures de millions et même trillions de dollars. Le billet au montant le plus élevé jamais imprimé vient du Zimbabwe : 100 trillions de dollars !

Pour acheter une simple bouteille d’eau, il fallait remplir un sac à dos de billets, nous explique un guide Zimbabwéen.

Un billet de 100 trillions de dollars zimbabwéen en 2005 équivalait à dix petits dollars américains. En 2008, le président responsable de la crise, Robert Mugabe, décide d’abandonner la monnaie du pays. Il adopte le dollar américain comme monnaie officielle. Du jour au lendemain, tous les zimbabwéens perdent leurs économies.

La crise est majeure dans le pays. Aujourd’hui, ces anciens billets sont devenus une curiosité touristique et s’échangent sur les marchés locaux pour quelques euros. J’ai acheté 20 trillions, 5 euros ! Par ici la monnaie…

Cet encadré illustre l’article « Sa Majesté Victoria » paru dans Bilan LUXE.

Vous pourriez aussi aimer lire les autres articles sur cette destination :

Les Chutes Victoria en Majesté…

Chutes Victoria : où dormir et quand ?

Enregistrer

Enregistrer

Le Bon Jus